Nos chiens peuvent être infestés tout au long de l’année par des parasites comme les puces, il est donc important de les protéger car ces insectes peuvent transmettre des maladies parfois très graves. L’emploi régulier d’antiparasitaires est donc indispensable, qu'ils soient naturels ou chimiques. Cependant, comme tout traitement, un antiparasitaire peut provoquer des réactions plus ou moins importantes chez certains individus… On entend alors parfois dire que les antipuces « chimiques » pour chien sont trop dangereux ou toxiques mais que les antipuces naturels ne sont pas efficaces, qu’en est-il ? Y a-t-il de « vrais » antiparasitaires et des antiparasitaires sans effet ?

Que sont les antipuces naturels pour chien ?

​Les antiparasitaires antipuces sont idéalement des produits à usage préventif c’est-à-dire qui empêchent les puces de sauter sur votre chien, et à usage curatif, c’est-à-dire qui tuent les insectes comme les puces.

Les antiparasitaires antipuces externes (APE) dits « naturels » sont des produits à base de plantes, contrairement aux insecticides de synthèse dits chimiques.

Les extraits de plantes qui les composent ont des effets nocifs sur les puces, ce sont par exemple :

  • Le lavandin (extrait de la lavande) ou l’hydrolat de lavande qui agit comme un répulsif naturel contre les puces, et qui contribue ainsi à limiter la dispersion de ces parasites dans l’environnement. 
  • Le géraniol, que l’on trouve dans de nombreuses plantes, fruits et huiles essentielles, dont l’huile essentielle de géranium rosat obtenue par distillation des feuilles du Pelargonium graveolens originaire d’Egypte, qui a un effet insecticide.
  • Le margosa, issu du margousier (arbre originaire de l’Inde), qui a des propriétés répulsives pour les puces.
  • Le citrus lemon sous forme d’huile essentielle extraite du citron, qui est utilisé comme insecticide.

Comment agissent les produits antipuces naturels pour chien ?​

Chien qui se gratte

​Les produits antiparasitaires naturels antipuces sont principalement des insectifuges c’est-à-dire qu’ils éloignent les parasites de votre chien et des répulsifs qui rendent votre petit compagnon moins attractif pour les puces… Ils ne sont pas prévus pour tuer les puces mais pour les repousser, à la différence des antiparasitaires chimiques, dits insecticides, qui détruisent aussi les larves et les œufs.  

Ces produits ont montré une efficacité, même s’ils agissent parfois moins longtemps que les antipuces chimiques.

Leur efficacité pourra en revanche être remise en cause en cas d’infestation massive, pour laquelle le choix d’insecticides antipuces chimiques sera plus adapté.  

Quels sont les antipuces naturels pour chien disponibles ?​

  • Les produits naturels Anibio Melaflon :
  • Les produits Naturlys :

En pipettes : Anibio Melaflon spot on à raison de 1 goutte pour 5 kg de poids, à partir de 16 semaines au rythme suivant : En cas d’infestation, 1 fois par jour pendant 3 jours, à répéter pendant les deux semaines suivantes. En entretien en hiver : 1 fois tous les 15j.

En entretien en période à risque : 1 fois par semaine.

En spray pour le pelage : Anibio Melaflon spray, en pulvérisation sur le pelage, à partir de 10 semaines ; en cas d’infestation : 2 applications par jour pendant 3 jours.

En entretien : Selon les besoins de votre chien ou avant chaque sortie à risque.   

Pour la maison en spray : Anibio Melaflon Habitat à raison de 1 fois par jour les 5 premiers jours pour une forte infestation puis, en prévention 1 fois par semaine.   

Les colliers petit chien : Naturlys collier insect plus à renouveler tous les trois mois.

Les colliers grands chiens : Naturlys colliers insect plus grand chien à renouveler tous les trois mois.

Les shampooings : Naturlys shampooing Insect Plus dès l’âge de huit semaines.

 

Les poudres : Naturlys poudre insect plus bio dès l’âge de huit semaines.

Pourquoi choisir des antipuces naturels pour mon chien ?​

chien qui se gratte 1Les antipuces naturels pour chien sont dépourvus de perturbateur endocrinien ou d’insecticide neurotoxique chimique. Ils représentent une alternative intéressante aux produits chimiques insecticides, notamment en rendant votre chien peu intéressant pour les insectes.

Ils sont généralement utilisés pour prévenir les infestations par les puces et éloigner ces mêmes puces lorsque l’environnement n’est pas trop chargé en parasites ou encore si votre animal ne sort pas.

En effet, si vous voulez protéger votre chien de façon optimale, et toute l’année, il n’est pas forcément utile d’utiliser un antiparasitaire chimique à chaque fois. Traiter en permanence pour prévenir les infestations est indispensable, mais il n’est pas toujours nécessaire d’utiliser le produit le plus « fort » à chaque fois.

Par ailleurs, certains chiens ont une sensibilité cutanée importante qui se traduit par des troubles cutanés (rougeurs, prurit…), d’autres ont parfois même des réactions neurologiques (tremblements voire convulsions) lors de l’utilisation de composés contenus dans les insecticides dits chimiques. Pour eux le choix d’antipuces naturels est intéressant.

 

L’on évite également les antiparasitaires « systémiques » pour les animaux souffrant de maladie rénale ou hépatique (du foie) : on ne donnera alors pas les antipuces qui s’avalent comme les comprimés, les liquides et les pâtes.

Si votre chien souffre d’une insuffisance rénale ou hépatique, choisissez plutôt un antipuce naturel en « topique », c’est-à-dire en collier, en pipette ou en spray… comme Naturlys collier insect plus ou Anibio Maleflon spot on

Comment utiliser les antipuces naturels pour chien ?

Les puces sont des parasites externes présents toute l’année dans les habitations bien chauffées. Elles peuvent survivre très longtemps dans l’environnement (plus que sur le chien ou le chat) il faut donc penser à protéger vos chiens toute l’année, mais comme pour d’autres produits médicamenteux, ce qui est intéressant c’est la plus petite dose efficace.

Si donc votre chien ne sort pas ou peu l’hiver parce qu’il fait mauvais et que vous êtes en ville, c’est-à-dire en cas de risque faible, les antipuces naturels peuvent suffire.

Le choix des antipuces se fait selon la race et le mode de vie de votre chien, comme nous vous l’expliquons dans l’article sur les protections en fonction du mode de vie.

Nous vous recommandons donc les antipuces naturels si vous recherchez une prévention naturelle et complémentaire d’autres insecticides plus forts contre les puces et lorsque le milieu de vie de votre chien présente peu de risques d’infestation par ces insectes.

Découvrez nos autres articles sur le sujet :