Alimentation Cheval

L’alimentation est essentielle au bien-être, à la performance, et à la vie du cheval. Les chevaux sont fragiles sur le plan de la digestion, et la qualité, la quantité, le rythme de leur alimentation va conditionner leur santé et leur aptitude au travail. Le foin est l’élément majeur de l’alimentation du cheval, il doit être donné à volonté. Puis on complète pour couvrir les besoins nutritionnels par un apport de concentrés : soit sous forme de céréales et autres grains pour chevaux comme l’orge et le maïs, soit par de la nourriture pour chevaux toute prête du commerce, se présentant sous forme de granulés ou de floconnés. Vous trouverez sur notre site de vente en ligne différents aliments pour chevaux, produits adaptés aux besoins spécifiques qui varient en fonction du stade physiologique et du travail : élevage, croissance, travail, repos, récupération suite d’effort intense (mash) … de la gamme Dynavena, utilisant des matières premières de haute qualité. Nos vétérinaires sont là pour vous conseiller en termes de nutrition et d’alimentation équine.

QUELS SONT LES BESOINS NUTRITIONNELS DU CHEVAL ?

L’étude de la ration commence par les fourrages : herbe ou foin, qui doivent être distribués à volonté et toujours à disposition, afin de respecter le besoin de fibres et d’encombrement, ainsi que le comportement. Un cheval peut vivre avec uniquement des fourrages, s’il n’a pas un travail trop important, cela couvrira ses besoins d’entretien. Alors que son appareil digestif ne peut s’adapter à un concentré seul. Les apports d’aliments pour chevaux sont là pour compléter le foin.

QUELS SONT LES DIFFÉRENTS ALIMENTS POUR CHEVAUX ?

On distingue 3 types d’aliments équins : les fourrages, les concentrés, les CMV (Compléments minéraux vitaminés, ou autres aliments complémentaires). Les concentrés sont ainsi nommés car ils apportent de l’énergie sous forme plus concentrée que les fourrages. On distingue l’alimentation dite « traditionnelle » à base de céréales et autres concentrés comme l’huile, et l’alimentation dite « industrielle » avec des aliments déjà équilibrés, en granulés pour chevaux ou en floconnés. Les aliments complémentaires sont des apports spécifiques, pour la locomotion par exemple.

QUELS SONT LES DIFFÉRENTS TYPES D’ALIMENTATION POUR CHEVAL ?

La nutrition doit tenir compte des besoins physiologiques du cheval. Les besoins varient selon l’âge, la gestation, la reproduction, l’activité, le caractère placide ou nerveux du cheval. Ainsi, on trouve dans notre gamme de la nourriture pour chevaux correspondant à la reproduction, la croissance, la vieillesse, le travail intense ou plus léger.

COMMENT CALCULER SA RATION ALIMENTAIRE ?

En plus du foin à volonté, donc une consommation moyenne de 10 kg par jour par cheval, les concentrés sont distribués en 2 à 3 petits repas par jour. La quantité est à calculer en fonction du poids du cheval et de son activité. Les quantités recommandées sont indiquées sur les sacs mais il faut en réalité se fier à la note d’état (=embonpoint) du cheval, en évitant évidemment les chevaux maigres ou les chevaux obèses.

COMMENT SONT ÉQUILIBRÉS LES ALIMENTS POUR CHEVAUX ?

Les vétérinaires et les nutritionnistes tiennent compte de plusieurs paramètres afin d’équilibrer une ration, les paramètres principaux sont :

  • L’énergie, ou calories, de la ration, afin de couvrir les dépenses énergétiques
  • Les apports de protéines, indispensables au fonctionnement de tout l’organisme
  • Les minéraux, et en particulier le Calcium et le Phosphore, qui doivent être en équilibre
  • Les oligo-éléments, qui doivent couvrir les besoins minimums
  • Les vitamines, qui doivent également couvrir les besoins

8 articles

par page
Par ordre décroissant

8 articles

par page
Par ordre décroissant