0,00 € 0

Votre panier est vide

Une question sur votre animal ? Contactez noTre équipe de vétérinaires expérimentés !En savoir +

LES VERMIFUGES POUR CHAT : NATURELS & CHIMIQUES

Vermifuges pour chat

Les chatons, les chats adultes et séniors, doivent être vermifugés de façon très régulière et pendant toute leur vie. L’objectif du vermifuge pour chat est d’éliminer les parasites internes, ou « vers », qui peuvent les infester, et pour certains, contaminer l’humain (zoonose). Qu’il soit sous forme de comprimé, de pâte orale ou même de pipette spot-on, l’antiparasitaire interne pour chat choisi peut être chimique ou naturel, prescrit par un vétérinaire ou exonéré de prescription et doit être adapté à l’âge, au poids et au mode de vie de votre chat.

QUELS SONT LES PARASITES INTERNES DU CHAT ? VERS, ASCARIS, …

Parasites internes du chat

Les parasites internes ou endoparasites du chat, peuvent être répartis en trois grandes familles :

  • Les nématodes ou vers ronds
  • Les cestodes ou vers plats
  • Les protozoaires.

Les nématodes ou vers ronds

Les nématodes sont des vers ronds, souvent visibles à l’œil nu, qui ressemblent à des fils plus ou moins longs. L’examen des œufs de ces parasites au microscope lors d’une coproscopie permet de les différencier. Les principaux nématodes du chat sont :

Les ascarides

Très fréquents chez les chatons, l’infestation par les ascaris peut provoquer un amaigrissement, des anomalies de croissance, une distension abdominale et des troubles digestifs. Le pronostic peut être sombre chez des chatons fortement parasités et en mauvais état général. Attention, la toxocarose (nom de l’infestation provoquée par l’ascaris du chat, Toxocara canis) est une zoonose très fréquente, en particulier chez les enfants jouant dans des bacs à sable, milieu favorable au développement des œufs.

Les ankylostomes

Ancylostoma tubaeforme est un nématode parasite du tube digestif du chat, visible à l’œil nu mais de petite taille (environ 1 cm de long). La chatte peut contaminer sa portée lors de l’allaitement, sa vermifugation préventive est donc importante, vers le 40 ème jour de gestation.

Les dirofilaires

La dirofilariose du chat, appelée communément « maladie des vers du cœur », est provoquée par un ver parasite, Dirofilaria Immitis, transmis par la piqure d’un moustique porteur de larves. Les parasites adultes mesurent de 15 à 30 cm de long et se localisent dans le cœur et l’artère pulmonaireDirofilaria Rupens est un ver dont la longueur peut varier entre 5 et 17 cm et qui est responsable de la filariose nodulaire cutanée du chat. Le vecteur de cette maladie est le moustique.

Les cestodes ou vers plats

Cestodes, vers du chat

Les cestodes sont des vers plats. Le corps de la forme adulte est constitué de segments ou « anneaux » qui sont libérés dans les selles de nos chats et contiennent les œufs. On peut généralement les voir à l’œil nu. Certains peuvent être très longs (plusieurs mètres). Le scolex, qui constitue la partie antérieure du corps de ces vers plats est muni de ventouses et de crochets qui lui permettent de se fixer à la paroi intestinale. Les cestodes sont tous des parasites du tube digestif du chat et se reproduisent par autofécondation (hermaphrodites).

Les ténias

Les cestodes des genres Dipylidium et Taenias sont des vers plats de grande taille, fixés dans la paroi de l’intestin grêle de nos chats, et dont les anneaux, éliminés dans les selles, sont visibles à l’œil nu. Les œufs sont ingérés par la larve des puces. Lorsque la puce parasitée se retrouve sur le chat, elle peut être ingérée à l’occasion du léchage et ainsi le contaminer facilement.

Echinococcus Multilocularis

Contrairement aux ténias, les échinocoques sont des vers plats de très petite taille qui vivent dans l’intestin des chats. L’homme peut se contaminer en consommant des végétaux souillés par les excréments de chats : cette zoonose est une maladie particulièrement grave, qui peut même être mortelle en l’absence de traitement.

Les protozoaires chez le chat

Les protozoaires sont des organismes microscopiques et unicellulaires, indistingables à l’œil nu.  Certains, comme les Giardia sont munis d’un flagelle qui assure leur mobilité. D’autres, comme les coccidies ne peuvent se déplacer seuls.

Les coccidies parasites du tube digestif

La toxoplasmose est une zoonose, due à un protozoaire, Toxoplasma Gondii, dont l’hôte définitif est le chat, principal réservoir des toxoplasmes et responsable de la contamination du milieu extérieur. La contamination peut se faire lors de consommation de légumes crus, mal lavés. En général l’infestation humaine passe inaperçue sauf chez le fœtus si la femme enceinte n’a jamais été en contact avec le toxoplasme avant sa grossesse.

Les giardia chez le chat

Ces vers sont à l’origine d’une maladie, la giardiose, qui peut contaminer l’homme (zoonose), soit en avalant de l’eau souillée par des déjections de chats infestés, soit même en caressant le pelage ou en manipulant la gamelle ou la litière de chats excréteurs. Les symptômes chez le chat sont essentiellement digestifs (diarrhées pouvant être glaireuses et sanguinolentes) et généraux (amaigrissement, anémie…).

POURQUOI UN CHAT DOIT ETRE VERMIFUGÉ ?

Pourquoi vermifuger son chat

Risque d’infestation permanente chez le chat

Il est important de vermifuger un chat tout au long de sa vie car le risque d’infestation est quasi permanent du fait de la très grande résistance des œufs de parasites dans l’environnement.

Protéger particulièrement les chatons

Les chatons, souvent contaminés dès la naissance, sont les plus sensibles aux vers et peuvent présenter des symptômes, parfois prononcés, s’ils portent de nombreux vers dans leur tube digestif (pelote d’ascaris par exemple). Leur vermifugation est donc indispensable pour préserver la santé de votre chaton.

Eviter les zoonoses

Même lors d’infestation discrète voire inaperçue, les chats peuvent éliminer de nombreux œufs qui peuvent contaminer d’autres animaux, voir même l’homme. Vermifuger régulièrement son chat est aussi une façon de prévenir les risques de zoonose.

QUELLES SONT LES DIFFERENTS TYPES DE VERMIFUGE POUR CHAT ?

Les differents types de vermifuges pour chat

Les antiparasitaires internes, les vermifuges pour chat, peuvent se présenter sous la forme de comprimés le plus souvent appétents, de pipettes spot-on, de seringues buccales, ou d’injections réalisées par votre vétérinaire. Le choix du vermifuge sera guidé par sa facilité d’administration ainsi que par son spectre d’action.

Les comprimés de vermifuge pour chat

Les comprimés de vermifuge pour chat sont souvent de petites tailles et parfois appétents, c’est-à-dire enrichis en arômes, ce qui facilite leur administration. Découvrez par exemple les comprimés Drontal, Milbemax, ou encore Naturlys.

Les pipettes de vermifuge pour chat

Certaines présentations de pipettes spot-on permettent de traiter nos chats contre une infestation de parasites internes. Ces pipettes de vermifuges pour chat ont un effet systémique, c’est-à-dire que le principe actif contenu dans ces spot-on va diffuser dans les capillaires sanguins et se répartir dans l’organisme du chat par voie sanguine.

Les seringues buccales pour vermifuger son chat

Les seringues buccales, graduées (les graduations correspondent à un poids de chat) sont remplies d’une pâte orale contenant le vermifuge. Elles sont le plus souvent très pratiques pour vermifuger les chatons. Par exemple, les vermifuges Bionature, Beaphar Vermipure ou encore Flubenol.

Les injections de vermifuge pour chat

Votre vétérinaire pourra être amené à pratiquer à votre chat une injection de vermifuge par voie sous cutanée dans le cas d’infestation massive.

TOUT SAVOIR SUR LES VERMIFUGES CHIMIQUES POUR CHAT

Les vermifuges chimiques pour chat

Pour rappel, les vermifuges pour chat permettent de lutter, de façon préventive ou curative, contre les vers qui peuvent affecter l’état général de nos chats, mais aussi d’éviter la transmission chez l’homme de maladies parfois très graves, les zoonoses. Votre vétérinaire saura vous orienter dans le choix du vermifuge adapté à votre chat en fonction de son âge, son poids, son mode de vie…mais aussi en fonction de l’importance du risque de l’infestation parasitaire et du ou des parasites à éliminer.

Qu’est-ce qu’un vermifuge chimique pour chat ?

Un vermifuge chimique pour un chat est un médicament qui va directement tuer les parasites présents dans l’organisme de votre chat. Il devra être efficace contre une ou plusieurs familles de parasites internes (les protozoaires, les vers ronds et les vers plats). Le spectre d’activité définit la liste des parasites contre lequel un vermifuge est efficace. Tels que les vermifuges pour chat Drontal, Milbemax ou encore Flubenol.

Avantages des vermifuges chimiques pour chat

Les vermifuges chimiques vont tuer les parasites internes de nos chats à la différence des vermifuges « naturels », à base de plantes, qui repoussent les vers et facilitent leur éviction dans les selles. Choisir un vermifuge chimique pour votre chat peut s’avérer indispensable pour s’assurer de leur élimination totale.

Inconvénients des vermifuges chimiques pour chat

Dans certains cas, les vermifuges chimiques peuvent avoir une action destructrice sur une partie de la flore intestinale du chat traité et favoriser l’apparition de troubles digestifs.

TOUT SAVOIR SUR LES VERMIFUGES NATURELS POUR CHAT

Vermifuges naturels pour chat

Afin de vermifuger leur félin, certains propriétaires font le choix d’utiliser des vermifuges naturels pour chat, composés de principes actifs naturels extraits de plantes.

Qu’est-ce qu’un vermifuge naturel pour chat ?

Un antiparasitaire naturel favorise l’expulsion des parasites dans les selles du chat. Ils sont fabriqués à partir d’extraits de plantes, comme les fruits du grenadier, le thym, l’ail, l’armoise…reconnues pour leur effet vermifuge prouvé. Vous avez notamment les vermifuges naturels Bionature, Beaphar Vermipure ou encore Naturlys bien être intestinal.

Quels sont les avantages des vermifuges naturels pour chat ?

Vermifuger son chat avec un produit naturel lui permet de conserver une bonne hygiène digestive en préservant sa flore intestinale, ce qui lui assure un renforcement de son système immunitaire tout en favorisant l’expulsion de ses parasites. Les vermifuges naturels pour chat seront conseillés en prévention ou également lorsque le risque d’infestation parasitaire est faible.

Quels sont les inconvénients des vermifuges naturels pour chat ?

Les vermifuges naturels pour chat ne permettent pas toujours de se débarrasser de tous les parasites internes qui auraient pu contaminer votre félin. Lors d’infestation importante, mais aussi en cas de risque de transmission à l’homme (zoonose), leur efficacité limitée constitue un facteur limitant.

QUAND DOIT-ON VERMIFUGER SON CHAT ?

Quand vermifuger son chat

Le risque de contamination quasi permanent du fait de la très grande résistance des œufs de parasites dans le milieu extérieur, ainsi que la difficulté de détecter parfois la présence de vers dans les selles de votre chat, nécessitent un programme de vermifugation rigoureux et régulier. Proposer un plan de vermifugation adapté à chaque chat est donc essentiel pour préserver la santé de votre félin.

Fréquence de vermifugation des chatons

Vermifuger son chaton à partir de 3 semaines

La première vermifugation est conseillée à l’âge de 3 semaines, puis tous les 15 jours jusqu’à deux semaines après le sevrage. Ensuite, il faut vermifuger votre chaton une fois par mois jusqu’à l’âge de 6 mois. Les chatons peuvent s’infester pendant leur allaitement, d’où l’importance de bien vermifuger une chatte gestante, mais ils peuvent aussi s’infester via l’environnement ou directement auprès des adultes contaminés.

Les chatons sont sensibles aux parasites intestinaux

N’ayant pas un système immunitaire totalement développé, les chatons sont particulièrement sensibles aux parasites intestinaux et peuvent subir une forte dégradation de leur état général en cas d’infestation massive. Chez les chatons, il n’y a pas de transmission placentaire des nématodes.

Fréquence de vermifugation des chats adultes

Plus le chat sort à l’extérieur, plus il risque d’être en contact avec de l’herbe souillée, des bacs à sable contaminés, des hôtes intermédiaires porteurs de parasites.

Vermifuger un chat d’extérieur

Pour un chat adulte sortant souvent, nous vous recommandons de le vermifuger tous les 3 mois, soit 4 fois par an.

Vermifuger un chat d’intérieur

Pour des chats d’intérieur restant dans leur foyer, une vermifugation tous les 6 mois, soit 2 fois par an est conseillée pour préserver leur santé.

Vermifugation des chattes gestantes

Les chattes gestantes peuvent transmettre les parasites internes à leur fœtus par voie transplacentaire ou à leur portée par le lait lors de la lactation.

Vermifuger avant et après la saillie

Nous vous conseillons de vermifuger une chatte gestante avant la saillie si celle-ci est programmée ainsi que 15 jours avant la mise-bas. Puis de nouveau 15 jours après la mise- bas pour éviter une transmission à ses chatons.

Choisir un vermifuge adapté aux chattes gestantes

Il est très important de choisir un vermifuge qui puisse être utilisé chez une chatte gestante et qui ne soit pas toxique pour les fœtus ou les nouveaux-nés.

Retrouvez tous les produits antiparasitaires pour chat et notamment des vermifuges naturels sur la boutique, lacompagniedesanimaux.com. Petit prix sur différents produits (antiparasitaires, nourriture,..) et livraison rapide dans toute la france.

L'équipe vétérinaire du groupe La Compagnie des Animaux

Conseils vétérinaires gratuits en ligne