​Votre chat a dix ans, douze ans ou parfois seulement huit ans. Tout a l’air d’aller bien. Alors comment savoir s’il est vraiment en bonne santé ? Car si certains signes paraissent évidents et ont peu de conséquences comme le blanchissement du poil, d’autres sont plus discrets, voire bien cachés, mais parfois plus lourds de signification. Souvent le vieux chat souffre en silence, notre équipe vétérinaire vous explique comment détecter le vieillissement et le gérer.

Quels sont les premiers signes de vieillesse chez le chat ?

Les premiers signes d’alerte : fatigue physique, arthrose, perte de motivation

Votre chat :

  • dort plus longtemps : on parle d’hypersomnie surtout si le temps de sommeil total dépasse 20h par 24h ;
  • bouge moins lorsqu’il est réveillé, par exemple il ne chasse plus ou moins ;
  • est plus calme qu’avant ;
  • ne vient plus lorsque vous agitez sa gamelle ou si vous cuisinez du poulet un poisson…qui l’attirait d’habitude ;
  • reste plus souvent dans ses endroits préférés (lit, coussin, radiateur) ou il se met à l’écart la plupart du temps.

Lors d’arthrose par exemple, votre chat bouge moins, ne grimpe plus sur les meubles, se met à boiter ou à être plus raide au réveil.

Quels sont les signes de dégradation cérébrale ?

Quels sont les signes de vieillesse chez un chat ?Votre chat :

  • cherche le contact beaucoup plus fréquemment, devient câlin alors qu’il ne l’était pas
  • se réveille la nuit et vous réveille avec ses miaulements déchirants
  • inverse le jour et la nuit : il dort dans la journée et se met à jouer en pleine nuit, et bien sûr, il aimerait vous faire participer c’est sûr, car il a transformé votre lit en terrain de jeu
  • devient malpropre, voire sa vessie se vide quand il dort (énurésie), se met à faire du marquage urinaire….
  • semble désorienté (il perd ses repères)

Quels sont les signes correspondant à une urgence vétérinaire ?

Attention, dans certains cas, le changement de comportement de votre chat doit vous alerter ! Certains comportements sont les signes d’une atteinte grave et pas seulement d’une fatigue de l’organisme :

  • S’il détruit, avale ou mâche des objets, comme le fil de la lampe du salon ou votre plaid préféré
  • S’il dort à des endroits inattendus comme le bac de douche ou l’évier de la cuisine, ou même sa litière
  • S’il vous agresse brutalement et fortement toutes griffes et dents dehors alors qu’il était jusque-là le chat le plus gentil du monde
  • S’il mange moins ou ne mange plus (regardez ses dents, c’est peut-être le moment de vérifier l’état de se bouche, muqueuses comprises), qu’il maigrit, qu’il boit beaucoup plus que d’habitude….
  • S’il est abattu, fatigué, qu’il tousse et qu’il vomit
  • Enfin, si sa respiration est irrégulière et que ses muqueuses sont bleues, courez en urgence chez le vétérinaire, c’est le signe d’un manque important d’oxygénation

Comment aider son chat âgé ?

  • Surtout ne le punissez pas s’il s’oublie sur votre canapé, ne vous fâchez pas s’il ne vient pas quand vous l’appelez, ou s’il colonise votre douche, vous risquez d’aggraver ses problèmes.
  • Donnez-lui un aliment senior adapté pour soutenir son organisme comme le Purina Proplan Sterilised Adult 7+Royal Canin Vet Care Nutrition Senior, ou Royal Canin Health Nutrition Ageing ;
  • Sur le conseil de votre vétérinaire, donnez-lui le complément alimentaire adapté aux déficiences de son organisme : Ipakitine ou  Easypill Renal Protect pour soutenir les reins, Direne ou Easypill Insuffisance Hérpatique pour soutenir son foie… ou encore un chondroprotecteur pour ses articulations comme le Cosequin.
  • Pour les petits oublis hors de la litière, vérifiez son état de santé avec votre vétérinaire. Mettez-lui un bac à litière plus grand avec une entrée plus facile (très basse ou avec une « rampe d’accès ») comme le M-Pets Igloo.
  • Laissez-vous faire s’il est plus câlin, s’il vient plus souvent sur vos genoux, profitez-en pour le brosser avec la brosse douce Zolux s’il n’y arrive plus.
  • Portez-le s’il ne peut plus monter sur son endroit favori ou l’escalier pour vous suivre à l’étage ; installez une « marche coussin », moins haute pour accéder au canapé, ou un escalier sur le côté de votre escalier ; proposez-lui un nouveau nid douillet plus accessible et protégé comme l’Abri douillet Trixie.
  • Mettez sa gamelle par terre, pour qu’elle soit accessible et ne l’oblige pas à grimper ou si vous avez aussi un chien, achetez-lui la gamelle Sureflap qui ne s’ouvrira que pour lui.
  • S’il vous réveille la nuit, créez une activité diurne intéressante avec le laser Frolicat Bolt par exemple.
  • Et si cela ne passe pas ou s’aggrave, allez voir le vétérinaire pour qu’il l’examine, lui fasse un bilan  sanguin, évalue la qualité de ses phases d’éveil et de sommeil…  

Dr Muriel Alnot, vétérinaire et rédactrice​