0,00 € 0

Votre panier est vide

info COVID : Fidèles au poste, nous vous livrons selon vos besoins : à domicile ou en retrait sur place.En savoir +

PROTECH

La tétée (quand le nouveau-né prend le lait maternel par l’intermédiaire des mamelons) est un processus naturel a priori inévitable dans la vie d’un chiot. Celui-ci y trouve effectivement tout ce dont il a besoin pour compenser le coût énergétique élevé de la naissance, comme les vitamines, minéraux et nutriments. C’est également un moment essentiel pour la suite de son développement.

Malheureusement, tous les chiots ne peuvent profiter de la tétée : certains sont simplement orphelins, tandis que, pour d’autres, la mère peut simplement connaître des faiblesses empêchant la tétée.

Dans cette perspective, nous vous invitons à vous intéresser au premier lait maternisé Protech par l’entreprise Royal Canin. Sa teneur élevée en colostrum assure des conditions optimales pour le développement futur du chien, mais également pour sa vigueur et sa bonne santé dès maintenant.

Protech et Royal Canin : présentation de la marque

Cette entreprise à la notoriété internationale voit le jour en France à la fin des années 1960 sous la houlette de Jean Cathary. Ce vétérinaire, chirurgien animal de surcroît, est alors persuadé d’une chose : l’alimentation peut jouer un rôle prépondérant dans le développement et la santé de nos amis à quatre pattes. Cette conviction le mène à développer toutes sortes de gammes d’alimentation à destination des chiens et chats. Ainsi, en fonction de leur âge, mais également de leurs besoins et de leurs troubles de santé spécifiques, les canidés et félins peuvent profiter de recettes adaptées.

Depuis 2002, l’entreprise française a rejoint le groupe Mars Incorporated, bénéficiant alors de financements massifs pour s’étendre internationalement et investir davantage dans la recherche. La firme réalise aujourd’hui un chiffre d’affaire de plusieurs centaines de millions d’euros, en progression au fur et à mesure des années, et emploie plus de 425 personnes dans le monde.

Le lait maternisé Protech pour chiot : présentation & avis

Si la compagnie issue de l’Hexagone Royal Canin est autant persuadée des bienfaits de l’alimentation sur le développement de l’animal, il est d’autant plus logique qu’elle offre, dès la naissance, tout le nécessaire pour contribuer à la bonne croissance de celui-ci. C’est bien ce à quoi aspire le premier lait maternisé Protech, lequel convient pour les chiots jusqu’à l’âge de 4 semaines.

Se présentant sous la forme d’une poudre qui doit être mélangée à de l’eau chauffée (voir « comment donner » dans la section FAQ), ce lait pour chiot peut être acheté en sachet de 300 g ou d’1,2 kg. Il est particulièrement recommandé pour :

  • Les chiots orphelins
  • Les chiots dont la mère est atteinte de mammite septique et / ou souffrant d’un déficit en colostrum

Le colustrum, puisqu’on en parle, est le principal ingrédient de cette recette – et c’est bien logique, puisque c’est également celui du lait produit par la chienne après la mise-bas ! Particulièrement nourrissant, le colustrum vise une double action :

  1. Fournir au chiot tous les apports nécessaires en termes de vitamines, nutriments, minéraux et autres afin de le soutenir après une mise-bas particulièrement énergivore
  2. Apporter au chiot tous les éléments cruciaux pour aider à son développement futur et à celui de ses fonctions essentielles (mobilité, cardiaque, cérébrale…)

C’est donc un aliment complet et évidemment incontournable pour les nouveaux nés.

FAQ de Puppy Protech par Royal Canin

Vous avez pu en découvrir davantage sur ce premier lait maternisé pour chiot et à quel point il est recommandé, tant par les professionnels de santé animale que par les propriétaires de chiots (aujourd’hui devenus adultes, et en pleine santé d’ailleurs !). Dans cette partie-ci, nous explorons les questions à la fois pratiques et relatives au processus d’achat, et tâchons d’y apporter des réponses complètes.

Qu’est-ce que la mammite septique chez la chienne ?

Cette maladie survient parfois à la suite d’une mise-bas, et est souvent consécutive à une infection des mamelons – un ou plusieurs peuvent donc être touchés. Forcément, la tétée n’est plus au programme : non-seulement la chienne, fatiguée, se détourne de ses petits, mais en plus ceux-ci ne peuvent décemment pas téter des mamelles infectées. D’autant plus quand celles-ci rejettent, à intervalles réguliers, un liquide purulent.

Pour cette raison, Protech Puppy est tout à fait adapté en cas de chienne victime de mammite septique, puisque le chiot y trouvera tous les bienfaits dont il dispose logiquement avec le lait maternel.

Comment donner Royal Canin Puppy Protech à mon chiot ?

Le mode d’emploi est indiqué sur la notice d’information que vous recevez avec le lait maternisé. Vous recevez avec celui-ci un biberon, qui sera l’instrument principal pour le dosage. On compte 10 ml de poudre pour 20 ml d’eau, en sachant qu’il faut au minimum remplir le biberon à 40 ml d’eau (soit 20 ml de poudre au minimum).

Commencez par chauffer l’eau minérale à 100°C, puis versez la dans le biberon. Attendez ensuite que la température diminue, ceci afin de ne pas altérer les bénéfices du lait. Tant que le marqueur indique « NO », cela signifie que vous devez patienter ; dès que celui-ci disparaît, ajoutez la bonne mesure de poudre selon les instructions données dans le paragraphe précédent. Il ne vous reste plus qu’à secouer !

Avant de donner le lait au chiot, assurez-vous bien que celui-ci ait correctement refroidi en prenant la température contre la surface du biberon à l’aide de votre poignet. Il est à noter que la préparation doit être consommée dans l’heure.

Royal Canin Puppy Protech 300 g ou 1,2 kg : que choisir ?

Ce premier lait pour chiot est effectivement disponible en deux conditionnements, et la différence de prix est forcément importante : 23 euros pour le premier contre 70 euros environ pour le second. Il convient toutefois de mentionner que, pour atteindre les 1,2 kg en achetant successivement des sacs de 300 g, cela vous reviendra à plus de 90 euros. En vous procurant le conditionnement le plus important, vous vous assurez donc de réaliser des économies d’échelle supérieures à une vingtaine d’euros.

Gardons toutefois à l’esprit que 70 euros demeurent un certain investissement, et que vous ne le rentabiliserez pas forcément. Calculez la quantité nécessaire pour nourrir le chiot jusqu’au terme, et comparez avec les deux offres. Il peut être intéressant de se diriger vers les 1,2 kg directement en cas de portée multiple. Par ailleurs, rien ne vous empêche de faire un premier test du produit à moindre coût grâce à la version 300 g, avant de vous diriger vers les 1,2 kg si votre chiot réagit bien (ce qui sera certainement le cas, vous pouvez nous croire !).

Pendant combien de temps faut-il donner Puppy Protech ?

Il convient de suivre la durée normale de l’allaitement après la naissance, qui va jusqu’à l’âge de 4 semaines chez le chiot. Jusqu’à cet âge-là, l’animal doit être uniquement nourri au moyen d’un premier lait, qu’il s’agissait de lait maternel ou, en l’occurrence, du Protech pour chiot.

Pourquoi ne pas donner du lait de vache à mon chiot ?

D’abord parce que, comme vous l’aurez remarqué, l’espèce humaine est bien la seule espèce à boire le lait d’un autre animal, à savoir la vache. Les animaux, en revanche, boivent le lait maternel (produit par la mère donc), simplement parce que la composition de celui-ci est en parfaite adéquation avec les besoins du chiot.

Si le lait de chienne est particulièrement riche, ce n’est toutefois pas le cas du lait de vache, bien plus allégé et donc, forcément, moins nourrissant. De plus, le lactose est une substance souvent mal (voire pas !) assimilée par les chiots. Cela risque donc non-seulement de créer des intolérances, mais également de ne pas lui fournir l’apport énergétique suffisant pour passer les premières semaines de la naissance en pleine santé.

Réduire -
Lire +
2 article(s)
par page
Par ordre décroissant
2 article(s)
par page
Par ordre décroissant