COMMENT ENLEVER LA MAUVAISE HALEINE DU CHIEN ?

Comment enlever mauvaise haleine chien

L’hygiène bucco-dentaire de votre chien est indispensable au maintien de son confort, son bien-être et sa bonne santé. Elle permet de prévenir de nombreuses maladies comme les abcès dentaires, l’accumulation de la plaque dentaire et de tartre à l’origine de gingivites, maladies parodontales, et à terme déchaussement et pertes des dents… La mauvaise haleine (l’halitose) d’un chien est le signe évocateur le plus fréquent d’un problème bucco-dentaire. Les dents sont le reflet de la santé et une hygiène de la cavité buccale de votre chien pendant toute sa vie permet de prévenir efficacement l’apparition de ces maladies.

QUELLES SONT LES CAUSES DE MAUVAISE HALEINE CHEZ LE CHIEN ?

LES CAUSES EXTRA DENTAIRES

Plusieurs causes extra-buccales peuvent être à l’origine de la mauvaise haleine chez le chien :

  • Tumeurs buccales
  • Pathologies oro-nasales
  • Affections digestives, surtout œsophagiennes
  • Diabète sucré, insuffisance rénale
  • Anomalies de l’occlusion dentaire
  • Coprophagie (chien qui mange ses selles)
  • Alimentation non adaptée

LES CAUSES BUCCO-DENTAIRES

La plaque dentaire et le tartre sont les principales causes de la mauvaise haleine chez le chien

La plaque dentaire chez le chien

Après chaque repas, une substance blanchâtre se dépose sur la surface des dents de votre chien, quels que soient son âge, sa race ou son sexe : c’est la plaque dentaire, mélange de débris alimentaires, de toxines et de bactéries. La plaque dentaire apparait à la jonction de la gencive et de la dent sous la forme d’un dépôt grisâtre ou jaunâtre.

Le tartre chez le chien

Après 2-3 ans, la minéralisation de la plaque dentaire entraine un dépôt de tartre. Ce dernier provoque une mauvaise haleine chez le chien, favorise l’inflammation et l’infection des gencives et le déchaussement des dents.

L’infection bactérienne peuvent se propager par voie sanguine à des organes voisins, tels que l’œil ou la cavité nasale et également plus lointains comme le cœur ou les reins du chien..

La maladie parodontale chez le chien

Une inflammation chronique des gencives (gingivite) peut dégénérer en maladie parodontale qui concerne 25% des chiens de 1 à 4 ans et 75% entre 4 et 8 ans. Elle se caractérise par une atteinte des os alvéolaires des mâchoires, ligament alvéolo-dentaire, cément radiculaire, éléments nerveux et vasculaires … L’évolution provoque des abcès dentaires, un déchaussement et une chute des dents.

COMMENT LUTTER CONTRE LA MAUVAISE HALEINE ET LE TARTRE DE MON CHIEN ? COMMENT PREVENIR LEUR APPARITION ?

Comment lutter contre la mauvaise haleine du chien ?

HABITUER LE CHIOT A UNE HYGIÈNE BUCCO-DENTAIRE

Il est tout d’abord important de vous rappeler que l’hygiène bucco-dentaire doit commencer dès le plus jeune âge du chiot, même si ses dents de lait ne sont pas tombées et que ses dents vous apparaissent bien propres et blanches. Le but est surtout de l’habituer à se laisser manipuler, à ouvrir la gueule et à accepter progressivement cet acte qui doit devenir une routine. Le récompenser avec des friandises pour chien lui permettra d’accepter encore mieux de se laisser nettoyer ses dents.

BROSSER LES DENTS DE SON CHIEN

Un brossage régulier des dents de votre chien est la meilleure solution pour éviter le dépôt de la plaque dentaire, l’accumulation de tartre et donc combattre et enlever la mauvaise haleine.

Le matériel pour nettoyer les dents de son chien

Les brosses à dents pour chien et les doigtiers 
  • Les modèles souples de brosse à dents des humains peuvent convenir. Les brosses à dents pour chien destinées et conçues spécifiquement pour nos canidés sont plus petites, avec parfois une tête triangulaire et un manche plus long pour atteindre les dents du fond de la gueule.
  • Les doigtiers pour chien sont des petits manchons en plastique souple dont la surface est recouverte de picôts abrasifs et sont souvent plus faciles d’emploi que les brosses à dent traditionnelles.
Les dentifrices pour chien
  • Les dentifrices destinés aux humains ne sont pas faits pour être avalés et sont souvent aromatisés à la menthe ou à la chlorophylle, pas toujours appréciées par nos chiens.
  • Les dentifrices destinés aux chiens que vous pourrez retrouver sur notre site, ne nécessitent pas de rinçage et peuvent être avalés par le chien sans aucun risque. Plus abrasifs que les dentifrices destinés à l’homme, les dentifrices spécifiques pour chien contiennent des complexes enzymatiques destinés à la prévention et au traitement de la plaque dentaire dès son premier stade.
Les produits naturels pour l’hygiène bucco-dentaire du chien 

Certains remèdes ou « trucs de grand-mère » peuvent aider à enlever la mauvaise haleine d’un chien et représentés un anti-tartre naturel :

  • En mélangeant une cuillère à café de bicarbonate de soude à 1 cuillère à soupe d’eau, vous obtiendrez un dentifrice naturel pour chien
  • Une infusion refroidie et filtrée de plantes aromatiques comme le persil finement haché, mise dans un flacon spray permet de lutter contre l’halitose.
  • Les huiles essentielles de citron, d’eucalyptus, de sauge, de cannelle ou de menthe poivrée, appliquées sur les dents de votre chien désinfectent profondément les crocs et les gencives et lui évitent une haleine fétide.

Ces différents produits naturels peuvent être utilisés de façon ponctuelle mais ne règlent pas durablement les problèmes d’hygiène bucco-dentaire.

La méthode pour brosser les dents de son chien

Il est conseillé, les premières fois, d’y aller progressivement afin d’habituer le chien au brossage de ses dents. Commencez par les dents du fond de chaque côté en soulevant légèrement les babines côté joue, en ne cherchant pas à ouvrir la bouche. Brossez en priorité la face externe des dents, la face interne étant nettoyée naturellement par les mouvements de la langue.

La fréquence de brossage des dents d’un chien

L’idéal serait de brosser les dents de son chien tous les jours ou au minimum 2 à 3 fois par semaine.

LES COMPLÉMENTS AU BROSSAGE DES DENTS DU CHIEN

Compléments au brossage de dents du chien

Les os pour l’hygiène bucco-dentaire du chien

L’intérêt des os pour l’hygiène bucco-dentaire des chiens est contesté, voire déconseillé. En effet, un os ou un morceau d’os avalé peut avoir des conséquences dramatiques, se coincer dans l’œsophage ou l’intestin et provoquer une obstruction parfois mortelle. De plus, un os rongé peut comporter des esquilles qui peuvent irriter la cavité buccale et les gencives voire l’intestin lui-même.

Les lamelles dentaires , bâtonnets à mâcher 

Les lamelles dentaires pour chien ainsi que les bâtonnets vont agir mécaniquement et vont ainsi éviter le développement de la plaque dentaire. Ils constituent un complément, voire une alternative au brossage des dents (bien que malgré tout moins efficace qu’un brossage quotidien). Pour être efficaces, il faut que le chien les mâche assez longtemps. Donc, bien les choisir en fonction du format de votre chien. Certaines gammes de lamelles se déclinent en plusieurs catégories en fonction de la taille de chaque chien. Il est conseillé d’en donner une fois par jour, après le repas de préférence.

Solutions antiseptiques et poudres antitartres pour chien

Il existe des bains de bouche pour chien à mélanger à l’eau de boisson, spécialement conçues pour l’hygiène bucco-dentaire de nos chiens. Il existe également des poudres dentaires pour chien naturelles à base le plus souvent d’algues naturelles, à disperser sur l’alimentation et à usage quotidien, qui permettent de prévenir voire d’éliminer la mauvaise haleine et la plaque dentaire.

Alimentation spécifique : Croquettes dentaires pour chien

Les nourritures molles humides (pâtées, alimentation ménagère …) favorisent l’apparition de tartre. Les croquettes pour chien sèches demandent une activité masticatoire (broyage et découpe). Certaines croquettes dentaires pour chien ou « dental », spécialement conçues pour l’hygiène bucco-dentaire, comportent une forme, une consistance et des composants adaptés à la prévention de la plaque dentaire et du tartre. Il a été démontré que 41 % des chiens nourris avec une alimentation molle présentaient des problèmes bucco-dentaires contre 22% seulement pour ceux nourris avec des aliments secs.

QUE FAIRE SI LE TARTRE EST DÉJA PRÉSENT ?

Si vous remarquez un dépôt de tartre sur les dents de votre chien, une haleine forte et désagréable, ou même des gencives rouges et sensibles, nous vous conseillons de consulter votre vétérinaire traitant qui sera à même de vous proposer un traitement adapté. Un examen radiologique de la mâchoire peut parfois être nécessaire lorsque le tartre est localisé à un petit groupe de dents.

Le traitement médical est le plus souvent antibactérien, sur le court ou le long terme. Un traitement hygiénique pourra être instauré par le brossage régulier des dents et une adaptation de l’alimentation.

Le traitement de plaques de tartre déjà présentes sera plus fréquemment chirurgical, par la réalisation d’un détartrage à l’aide d’un appareil ultra-sons, suivi d’un polissage afin de lisser la surface de chaque dent pour limiter le développement ultérieur de tartre. Cette intervention nécessite une sédation ou une légère anesthésie générale.

Lorsque la plaque de tartre est fine et localisée à un petit nombre de dents, votre vétérinaire pourra essayer de gratter la surface dentaire pendant la consultation.

 Retrouvez toutes les produits pour entretenir l'hygiène bucco-dentaire de votre chien sur notre boutique en ligne, lacompagniedesanimaux.com.

L'équipe vétérinaire du groupe La Compagnie des Animaux

Conseils vétérinaires gratuits en ligne