0,00 € 0

Votre panier est vide

INFO COVID : Fidèles au poste, nous vous livrons selon vos besoins ! EN SAVOIR +
IVOMEC® Ovin Injectable 200 ml - La Compagnie Des Animaux
Cliquez ici pour agrandir l'image

IVOMEC® Ovin Injectable 200 ml

Produit indisponible Votre alerte a été enregistrée Être alerté

Marque : Ivomec | En savoir +
Espèces : Ovins
Reference : 6981683
Description rapide

Traitement des infestations par les nématodes gastro-intestinaux, les nématodes pulmonaires, les acariens et certaines larves de diptères.

  • Description
  • Propriétés
  • Emballage
  • Composition
  • Mode d'emploi
  • Mentions légales
  • Guide d'achat

Indications d'utilisation, spécifiant les espèces cibles: Chez les ovins, traitement des infestations par les nématodes gastro-intestinaux, les nématodes pulmonaires, les acariens et les larves de diptères suivants : - nématodes gastro-intestinaux : Haemonchus contortus (adultes, larves L3 incluant les larves en hypobiose et larves L4) Teladorsagia (Ostertagia) circumcincta (adultes, larves L3 incluant les larves en hypobiose et larves L4) Teladorsagia (Ostertagia) trifurcata (adultes et larves L4) Trichostrongylus axei (adultes) Trichostrongylus colubriformis (adultes, larves L3 et L4) Trichostrongylus vitrinus (adultes) Cooperia curticei (adultes et larves L4) Œsophagostomum columbianum (adultes, larves L3 et L4) Œsophagostomum venulosum (adultes) Nematodirus filicollis (adultes et larves L4) Nematodirus spathiger (adultes, larves L3 et L4) Strongyloides papillosus (adultes, larves L3 et L4) Trichuris ovis (adultes) Chabertia ovina (adultes, larves L3 et L4) - nématodes pulmonaires : Dictyocaulus filaria (adulte et larves L4) Protostrongylus refescens (adultes) - larves d'œstres : Œstrus ovis (tous stades larvaires) - acariens de la gale : Psoroptes ovis Sarcoptes scabiei - poux : Melophagus ovinus Contre-indications: Ne pas utiliser en cas d'hypersensiblité connue à l'ivermectine. Les avermectines peuvent ne pas être bien tolérées chez les espèces non cibles (notamment chez les chiens, les chats et les chevaux). Des cas d’intolérance avec mortalité sont rapportés chez les chiens – en particulier les colleys, les bobtails et les races apparentées et croisées - ainsi que chez les tortues. Mises en garde particulières à chaque espèce cible: Aucune. Précautions particulières d'emploi chez les animaux: L'utilisation fréquente et répétée du médicament peut entraîner le développement de résistances. Il est important d'administrer la dose adéquate pour minimiser le risque d'apparition de ces résistances. Pour éviter un sous dosage, les animaux doivent être groupés en fonction de leur poids et traités avec la dose à appliquer pour l'animal le plus lourd du groupe. Précautions particulières à prendre par la personne qui administre le médicament vétérinaire aux animaux: Ne pas manger ou fumer durant l'utilisation du produit. Réduire au maximum le contact de la peau avec le produit. Se laver les mains après utilisation. Prendre toutes les précautions pour éviter une auto-injection accidentelle : le produit pourrait être irritant et/ou générer de la douleur au site d'injection. Autres précautions: Aucune. Effets indésirables (fréquence et gravité): Dans de rares cas, une réaction douloureuse peut être observée à la suite de l'administration sous-cutanée. Ces réactions, parfois intenses, sont passagères et sans conséquence. Utilisation en cas de gravidité et de lactation ou de ponte: Ne pas traiter les brebis laitières moins de 21 jours avant l'agnelage. Interactions médicamenteuses et autres: Non connues.

Propriétés pharmacodynamiques: L'ivermectine est un endectocide de la famille des lactones macrocycliques. Les composés de cette famille se lient spécifiquement et avec une forte affinité aux canaux chlorures glutamate-dépendants qui sont présents dans les cellules nerveuses et musculaires des invertébrés. Ceci entraîne une augmentation de la perméabilité membranaire aux ions chlorures, conduisant à une hyperpolarisation de la cellule nerveuse ou musculaire. Il en résulte la paralysie et la mort du parasite. Les composés de cette famille peuvent aussi interagir avec d'autres canaux chlorures ligands-dépendants, tels que ceux faisant intervenir le neuromédiateur GABA (acide γ-aminobutyrique). La marge de sécurité attribuée aux composés de cette famille vient du fait que les mammifères n'ont pas de canaux chlorures glutamate-dépendants, que les lactones macrocycliques ont une affinité faible pour les autres canaux chlorures ligand-dépendants des mammifères et que les lactones macrocycliques ne traversent pas aisément la barrière hémato-méningée. Caractéristiques pharmacocinétiques: Après administration par voie sous cutanée à la dose recommandée de 0,2 mg d'ivermectine par kg de poids vif, la concentration plasmatique maximale de l'ordre de 15 ng/ml est observée environ 2 jours après l'injection. L'excrétion fécale est le processus majeur d'élimination de l'ivermectine. Incompatibilités: Non connues. Durée de conservation: 5 ans. Après ouverture : 28 jours Précautions particulières de conservation selon pertinence: Conserver à l'abri de la lumière. Précautions particulières à prendre lors de l'élimination de médicaments non utilisés ou de déchets dérivés de l'utilisation de ces médicaments: Extrêmement dangereux pour les poissons et les organismes aquatiques. Ne pas contaminer les eaux de surfaces ou les cours d'eaux avec du produit ou des conditionnements vides. Les conditionnements vides et tout reliquat de produit doivent être éliminés suivant les pratiques en vigueur régies par la réglementation sur les déchets.

Flacons de 50 et 200 ml

Composition qualitative et quantitative Principes actifs et excipients à effets notoires : Ivermectine ..... 10 mg Excipient QSP ..... 1 ml Forme pharmaceutique: Solution injectable. Espèce cibles: Ovins.

Posologie: 0,2 mg d'ivermectine par kg de poids vif, soit 1 ml de solution pour 50 kg de poids vif, en une administration unique par voie sous-cutanée, dans un pli de peau, en arrière de l’épaule. Pour le traitement de l’infestation à Psoroptis ovis (gale du mouton), deux injections à 7 jours d’intervalle sont nécessaires pour enrayer les signes cliniques dus au psoropte et éliminer les parasites vivants. voie d'administration: Voie sous-cutanée stricte. Surdosage (symptômes, conduite d'urgences, antidotes): Aucun effet indésirable n'a été observé chez les ovins lors de l'administration du médicament à deux fois la dose recommandée. Temps d'attente: Viande et abats : 28 jours. Lait : en l'absence de temps d'attente pour le lait, ne pas utiliser chez les femelles productrices de lait de consommation, en lactation ou en période de tarissement ni chez les futures productrices de lait de consommation dans les 21 jours qui précédent l'agnelage.

Liste II. A ne délivrer que sur ordonnance devant être conservée pendant au moins 5 ans.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ce produit!