0,00 € 0

Votre panier est vide

info COVID : Fidèles au poste, nous vous livrons selon vos besoins : à domicile ou en retrait sur place.En savoir +

Antiparasitaire Fiprotec pour chien

Sans traitement préventif, votre chien risque de faire les frais de nombreux envahisseurs au cours de ses promenades quotidiennes. Malgré leur petite taille, les puces et les tiques sont des ennemis dont il faut vraiment se méfier. Elles causent l’inconfort et le mal-être de votre animal, tout en étant à l’origine de maladies qui peuvent être graves. Pour éviter les déconvenues, la seule solution est d’utiliser un traitement antiparasitaire. Les laboratoires Beaphar ont élaboré la gamme Fiprotec pour vous permettre de traiter votre chien infesté et/ou pour prévenir les futures infestations de puces, de tiques et de poux broyeurs. Nos experts vous présentent en détail les formules. 

Fiprotec : une solution à base de Fipronil

Chaque antiparasitaire utilise un principe actif spécifique. Dans le cas de Fiprotec, c’est le fipronil qui est l’ingrédient phare. Ce produit est un puissant insecticide et acaricide, qui appartient à la famille des phénylpyrazoles. Il permet de traiter les infestations par les puces, les tiques et les poux.

La pipette Fiprotec

Ce format est très apprécié pour l’application des traitements antiparasitaires. Il s’agit d’un spot-on à application locale. Il permet de protéger votre animal contre les puces pendant cinq semaines et contre les tiques pendant trois semaines, dès le 7ème jour après l’application. Pour appliquer le produit, il suffit d’écarter les poils au niveau de l’omoplate pour accéder à la peau et pour déverser le contenu de la pipette.  

En fonction du gabarit de votre animal, choisissez le bon dosage parmi les versions suivantes : 

  • Beaphar Fiprotec 2 à 10 kg ;

  • Beaphar Fiprotec 10 à 20 kg ;

  • Beaphar Fiprotec 20 à 40 kg ;

  • Beaphar 40 à 60 kg. 

Le spray Fiprotec

Fiprotec vous propose également sa solution à base de fipronil en version spray. Ce produit convient pour le traitement et la prévention : jusqu’à trois mois contre les puces et jusqu’à un mois contre les tiques. Le spray permet une application locale facile et rapide. Il vous suffit d’appliquer entre 3 à 6 mL de solution par kilo de poids. Cela correspond à 6 à 12 pressions par kilo. Pulvérisez le produit en vous mettant à une distance de 10 à 20 centimètres de votre animal. Massez ensuite le pelage de votre chien pour que le produit pénètre bien dans l’épiderme. Pour toutes les zones sensibles (autour de la tête par exemple), vous pouvez procéder à l’application avec un gant. 

Les avantages de Fiprotec 

Pourquoi choisir le traitement Fiprotec pour votre toutou ? Tout simplement car vous aurez la possibilité de profiter d’une action polyvalente avec ce produit. En effet, Fiprotec permet de traiter l’animal déjà malade mais peut aussi s’utiliser en prévention. Grâce aux différents formats disponibles (pipette ou spray), vous pourrez choisir celui qui est le plus pratique pour vous. Fiprotec a aussi l’avantage d’assurer une protection contre plusieurs types de parasites, pour garder l’esprit serein. 

Les parasites du chien : FAQ

Les tiques et les puces vous donneront du fil à retordre si vous avez le malheur d’y être confronté. Pour bien les éradiquer et protéger durablement votre animal, il est essentiel de connaître les bons gestes. Nos vétérinaires ont réuni toutes les questions les plus fréquentes par rapport aux parasites externes, pour vous concocter une FAQ pratique et bien utile. N’hésitez pas à vous y référer en cas de besoin, et si vous ne trouvez pas de réponse, nous serons ravis de vous renseigner par mail ou par téléphone. 

Quelle est la différence entre une tique et une puce ? 

Il ne s’agit pas du tout de la même espèce de parasite. La tique appartient à la catégorie des acariens alors que la puce est un insecte. Elles ont en point commun leur mode d’action : elles se nourrissent toutes les deux avec le sang de votre chien. La tique va venir mordre votre chien. La puce, quant à elle, va tout simplement le piquer. Elles peuvent, l’une et l’autre, déclencher le même type de symptômes désagréables : démangeaisons, irritations… 

Pourquoi les parasites externes sont-ils dangereux ? 

Les parasites externes peuvent provoquer des lésions cutanées puisque votre animal va avoir tendance à se gratter frénétiquement et à se mordiller la peau. Mais ce n’est pas le seul danger ! Le plus gros risque est la transmission de maladies qui peuvent être plus ou moins graves. En ingérant des puces lorsqu’il se lèche ou se mord, le chien peut avaler une puce porteuse du ténia et être contaminé à son tour. Les puces peuvent aussi provoquer des réactions allergiques et entraîner une dermatite. Les tiques aussi sont redoutables. Parmi les affections les plus fréquentes qu’elles transmettent, nous pouvons par exemple citer la maladie de Lyme. 

Comment se débarrasser des nuisibles ? 

Pour éliminer les puces et les tiques, vous devrez utiliser un traitement antiparasitaire sous forme de spray, de collier, de poudre, de spot-on ou encore de comprimé. Les puces seront éradiquées par la solution curative. En revanche, il est conseillé de retirer les tiques car celles qui sont déjà accrochées peuvent rester fixées malgré l’application d’un produit. Pour les extraire en toute sécurité, utilisez un crochet tire-tique. 

À quel moment de l’année doit-on utiliser les produits antiparasitaires ? 

Les puces et les tiques sont particulièrement virulentes aux beaux jours, soit de mars à octobre. Cependant, étant donné que les températures ont tendance à s’adoucir tout au long de l’année, il faut considérer que ces parasites sont une menace permanente. Nous vous recommandons donc d’utiliser un traitement préventif toute l’année. 

Y a-t-il d’autres parasites que les puces et les tiques ? 

Les puces et les tiques font partie des nuisibles les plus fréquents chez le chien et le chat. Cependant, le chien peut aussi être menacé par les insectes volants. Par exemple, les moustiques ne s’attaquent pas qu’à l’Homme : ils peuvent aussi venir piquer votre animal. Le risque dans ce cas est important puisque le moustique peut transmettre la maladie des vers du coeur, la dirofilariose. Les phlébotomes, qui ressemblent aux moustiques, sont aussi des nuisibles dangereux. Ce sont eux qui peuvent contaminer votre animal et lui donner la leishmaniose. 

Peut-on utiliser le même traitement pour un chien que pour un chat ? 

Certains traitements peuvent être utilisés chez les chiens et les chats. Mais généralement, les dosages varient en fonction du gabarit de l’animal. Par exemple, pour votre félin, il faudra sélectionner la pipette Fiprotec spécialement conçue pour les chats. Pensez à bien vérifier sur l’emballage de votre antiparasitaire sa compatibilité. Certains ingrédients utilisés dans les produits canins, comme la perméthrine, peuvent être mortels pour votre chat. 

Que faire si j’ai plusieurs animaux ? 

Le risque de transmission des nuisibles entre les animaux de votre foyer est très important. Si vous en avez plusieurs chez vous, vous devrez les traiter individuellement. Choisissez un produit qui soit bien adapté à l’espèce et au poids de l’animal. Pensez aussi à traiter votre intérieur car en cas d’infestation de puces, leurs oeufs se retrouveront rapidement disséminés aux quatre coins de votre maison ou appartement.

Si vous avez besoin de conseils pour lutter efficacement contre les parasites, nos vétérinaires restent à votre écoute.

Réduire -
Lire +
5 article(s)
par page
Par ordre décroissant
5 article(s)
par page
Par ordre décroissant