0,00 € 0

Votre panier est vide

Senior

Avec le vieillissement les différentes fonctions biologiques du cheval s’altèrent progressivement et de facçon irréversible.

Reconnaître les signes du vieillissement chez le cheval

Vers l’âge de 20 ans, on peut observer chez le cheval une perte du tonus musculaire de sa ligne du dos ainsi que des raideurs locomotrices ou bien des poils blancs sur sa tête. Ce sont les premiers signes physiques du vieillissement.

En vieillissant le cheval devient plus sujet aux maladies, cependant, on peut réussir à le garder en pleine forme et même parfois continuer à le faire travailler légèrement grâce à une alimentation spécifique et à des soins adaptés. Par exemple, la maladie de Cushing est très fréquente chez le cheval âgé. Cette maladie hormonale engendre généralement l’apparition d’un poil très dense (hirsutisme), une sudation excessive et une mue difficile.

L’arthrose chez le Cheval

L’arthrose du cheval se développe lentement et mène à la dégradation des structures de l’articulation. Des remaniements osseux et une réduction de l’amplitude de mouvement des articulations apparaissent suite à la perte du cartilage articulaire.

Au départ le cheval ressent des raideurs dans sa locomotion qui s’apaisent généralement à chaud, puis vient la douleur.

La boiterie est le symptôme le plus fréquent, elle peut être intermittente car l’arthrose évolue par crise. D’ailleurs, près d’un tiers des chevaux boiteux souffrent de cette maladie. L’arthrose survient plutôt chez le cheval âgé, cependant elle peut se manifester chez les jeunes chevaux de sport qui ont subi des micro-traumatismes articulaires répétés ou bien chez des chevaux souffrant d’obésité. Il est impossible de guérir l’arthrose ou de stopper son développement mais on peut la gérer et permettre au cheval de poursuivre son travail et sa carrière sportive.

Fermer
Lire plus
10 article(s)
par page
Par ordre décroissant
Vetidol 450 ml

Vetidol 450 ml

10 article(s)
par page
Par ordre décroissant