01 60 86 32 15
Recherche avancée

Beaphar Caniguard petit chien 2 - 7.5 kg 3 pipettes

Disponibilité: Disponible

10,35 €
Description rapide

Les pipettes Caniguard de Beaphar sont indiquées pour les petits chiens de 2 à 7,5 kg pour le traitement des puces et tiques.

Beaphar Caniguard petit chien 2 - 7.5 kg 3 pipettes

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

Description

Indications
Elimination des puces (Ctenocephalides felis). L’efficacité insecticide contre les nouvelles infestations par les puces persiste pendant 4 semaines. Les nouvelles puces sont éliminées dans les 48 heures suivant l’infestation. L’efficacité acaricide contre les nouvelles infestations persiste pendant 6 semaines contre les tiques Rhipicephalus sanguineus. Si des tiques sont présentes au moment de l’application du produit, elles peuvent ne pas être toutes tuées dans les premières 48 heures, mais pourront l’être au cours de la première semaine.

Contre-indications
Ne pas utiliser chez les chiens âgés de moins de 2 mois ou pesant moins de 2 kg. Ne pas utiliser chez les chats : peut entraîner des convulsions pouvant être mortelles. Ne pas employer sur les animaux malades, convalescents ou présentant des lésions cutanées. Ne pas utiliser simultanément d’autres composés insecticides. 

Informations complémentaires
Espèce Chiens
Fabricant Beaphar
Marque Beaphar
Conditionnement 3 pipettes de 2 ml
Composition

une pipette de 2 ml contient : Perméthrine 40/60 0,8 g Excipients : Ether monoéthylique de diéthylèneglycol, Butylhydroxyanisole (E320), Butylhydroxytoluène (E321)

Mode d'emploi

Voie externe uniquement. Appliquer directement sur la peau : Pour un chien pesant moins de 7,5 kg : 1 pipette de 2 ml. Ecarter les poils de la ligne dorsale depuis les omoplates jusqu’à la base de la queue pour que la peau soit visible. Placer l’embout de la pipette sur la peau et presser la pipette doucement afin de vider son contenu sur la peau tout le long de la ligne dorsale tout en prenant soin de rester au contact de la peau. L’intervalle minimum entre deux traitements est de 4 semaines.

Mises en garde particulières
Il est recommandé de retirer les tiques déjà présentes sur l’animal au moment de l’application. Le produit n’empêche pas les tiques de s’accrocher aux animaux. Un bain ou toute immersion dans l’eau doivent être évités.

Précautions particulières d’emploi
Pour éviter que les chats soient exposés accidentellement au produit et qu’ils ne puissent pas lécher le site d’application d’un chien récemment traité, les tenir à l’écart du chien traité jusqu’à ce que le site d’application soit complètement sec. En cas d’exposition accidentelle, lors de la survenue d’effets indésirables, laver l’animal avec un shampooing ou de l’eau savonneuse et consulter rapidement votre vétérinaire. Ne pas toucher la zone d’application après le traitement.

Précautions particulières d’emploi chez les animaux
Prendre soin d’éviter le contact de la solution avec le museau et les yeux de l’animal. En cas de contact, laver immédiatement et abondamment à l’eau.

Précautions particulières à prendre par la personne qui administre le médicament vétérinaire aux animaux
Après chaque manipulation se laver abondamment les mains à l’eau savonneuse. Ne pas fumer, boire ou manger pendant l’application du produit. En cas d’exposition accidentelle avec les yeux, rincer à l’eau avec soin. En cas d’irritation persistante, consulter un médecin. « Tenir hors de vue et de portée des enfants »

Effets indésirables
Des signes d’intolérance cutanée locale (alopécie) peuvent être observés au point d’application. En cas d’apparition de signes de sensibilité au produit, il est recommandé d’arrêter le traitement et de laver l’animal. Dans de rares cas, une perte d’appétit, des vomissements, une dépression, une désorientation ou des tremblements, ainsi qu’une décoloration passagère des poils peuvent être observés.

Utilisation en cas de gravidité et de lactation
L’utilisation de la spécialité chez les femelles en gestation ou allaitantes est déconseillée. Surdosage (symptômes, conduite d’urgences, antidotes) : En cas de surdosage, les principaux signes cliniques sont vomissement, hypersensibilité, tremblements, et ataxie locomotrice, voire convulsions dans les cas de forte intoxication. En cas d’apparition de ces signes, un traitement symptomatique doit être instauré.

Seuls les utilisateurs inscrits peuvent écrire des commentaires. Veuillez vous connecter ou vous enregistrer

x